Comment illustrer une génération connectée et dépendante à la technologie ?

Home/Art, Graphisme/Comment illustrer une génération connectée et dépendante à la technologie ?

Comment illustrer une génération connectée et dépendante à la technologie ?

Pourquoi parler de « génération connectée », depuis quelques mois les médias traditionnels parlent de plus en plus souvent de mobilité grâce aux applications sociales et de avantages de les utiliser comme Waze pour la navigation, ou des applications ludo-éducatives pour les jeunes enfants.

Sur ce dernier point, bien que je ne sois pas d’accord avec la démarche à titre personnel car je suis intimement convaincu que mettre les enfants dès leur plus jeune âge devant des écrans va nuire à leur développement intellectuel, leur imagination car ils sont passifs.

Déjà quand on voit, si peut que l’on lève son nez plus de 8 secondes de son écran de portable ou que l’on ne comporte pas comme un zombie en train de chercher du réseau, wifi ou 4G, les ravages que les écrans ont sur les relations sociales, nos rapports les uns aux autres, je vous laisse imaginer le résultat sur la génération connectée, dépendante technologiquement parlant.

Génération connectée

C’est donc pour cette raison que j’ai décidé de partager avec vous, ces illustrations réalisées par Ajit Johnson, un étudiant en médecine, spécialiste sur le génome du cancer et sur l’étude du génome plus globalement.

Son constat, un jour ou il n’arrivait pas à travailler efficacement, c’est lui qui le dit, il s’est aperçu qu’il regardait son téléphone ou consulter ses pages web plus longtemps qu’il n’en avait réellement besoin. Il eut une idée qui pourrait paraître saugrenue ou tout au moins une déformation professionnelle qui l’invita à une expérience sur lui-même. « Si cette technologie n’existait pas, ou tout au moins s’il la considérait comme tel, deviendrait-il plus productif et combien de temps gagnerait-il ? »

De fil en aiguille, il imagina un série d’illustration pour exprimer le besoin d’exposer à nous, consommateurs, drogués et dépendants de cette technologie, l’invasion des objets connectés, nous faire prendre conscience que cette course effrénée à la notoriété, aux « likes » est le début du chemin obscur vers la dépendance, l’exposition de notre vie privée au regard de tous, la possibilité de nous faire voler bien autre chose que des biens matériels.

Cependant, l’auteur a gardé un regard, drôle, amusant sur ce danger qui nous guette tous.

By | 2017-06-12T09:17:35+00:00 08-octobre-2015|Categories: Art, Graphisme|0 Comments

Laisser un commentaire

Send this to friend